La FSE-CSQ travaille, avec son comité de la FGA, à représenter la réalité du terrain auprès du ministère de l’Éducation. Au début de la pandémie, la formation générale des adultes (FGA) était trop souvent absente des communications gouvernementales qui se concentraient plutôt sur le secteur des jeunes. La FSE-CSQ s’est mobilisée avec succès afin de faire valoir auprès du gouvernement la problématique et les situations particulières vécues à la FGA.

Aussi, la FSE-CSQ soutient que l’évaluation de certains programmes devrait être revue afin de mieux s’adapter aux élèves qui fréquentent les centres. Elle est aussi d’avis que la cohérence entre certains programmes devrait être accrue. Les enseignantes et enseignants de la FGA membres de la FSE-CSQ seront consultés prochainement.

Lors du Colloque Maîtres de notre profession de la FSE de mai 2023, de nombreux sujets touchant la vie professionnelle et pédagogique à la FGA seront abordés : la valorisation du personnel enseignant de la FGA, l’intégration continue du numérique et de l’enseignement à distance, les élèves à besoins particuliers ainsi que les programmes et l’évaluation. Toutes ces discussions serviront à enrichir et à ajuster les interventions de la FSE-CSQ auprès du ministère de l’Éducation, tout comme les discussions tenues avec les enseignantes et enseignants de la FGA qui participent au Réseau de l’éducation des adultes.

Faire reconnaitre la spécificité d’enseigner à la FGA et des besoins des centres d’éducation des adultes requiert un travail constant. La FSE-CSQ a mis sur pied l’opération Mettre la FGA sur la carte, notamment pour valoriser l’enseignement qui s’y fait ainsi que pour faire connaitre les enjeux de la FGA et les solutions proposées.

Lors de la dernière négociation, la FSE-CSQ a obtenu des gains intéressants pour le personnel enseignant de la FGA. En effet, des sommes supplémentaires pour les services ont été ajoutées, le principe de suivi pédagogique à la FGA a été inscrit à la convention collective, et le nombre de journées pédagogiques a été augmenté tout comme le nombre de postes permanents.

Nous sommes déjà à l’aube d’une nouvelle période de négociation. La mobilisation des membres sera encore une fois nécessaire pour continuer à faire progresser la profession et faire reconnaitre le travail exceptionnel des enseignantes et enseignants de la FGA.